Film à blanc
video
2013




Film à blanc (extract)




« Une autre expérience a été réalisée à Tunis en juillet, à un moment où le pays vivait des troubles importants. J’ai filmé le cortège menant vers le cimetière la dépouille d’un opposant politique tunisien assassiné. Des milliers de personnes ont envahi les rues pour une longue marche. Cette expérience m’a intéressé pour plusieurs raisons. D’une part, le champ saturé de personnes et de mouvements crée une tension à l’image. J’ai l’impression que le dispositif active le flux produit par ces formes mouvantes, notamment par le contraste créé entre la fixité vibratile du cadre blanc et la mobilité des corps défilants. Ce qui m’intéresse aussi est le travail de superposition des formes dans la profondeur. En ce sens, le cache vient en recouvrement de corps s’éclipsant naturellement les uns les autres. A l’origine, ce qui m’intéressait en filmant cette manifestation était le flux de vie, l’effet de masse. J’avais à l’esprit les images de foules au cinéma : celles des premiers films Lumière, de Griffith, d’Eisenstein. Pour réaliser une fois sur place qu’une tension se créait entre l’événement historique et l’image déchargée – évidée – produite par le dispositif. La feuille de papier blanc placé devant l’objectif finit par se teinter de ce qui l’entoure » IB

Six vidéos SD, 4/3, Couleur, Insonore, durées variables, 2013



« Another experiment was conducted in Tunis in July, at a time when the country was going through a period of trouble. I filmed the procession that was accompanying the body of Mohamed Brahmi, an assassinated Tunisian political figure from the opposition, to the cemetery. Thousands of people had gone out into the streets to demonstrate. This experience interested me for several reasons. First, the field of vision, completely saturated with people and movements, created tension in the image. I have the impression the device activates the flux produced by these moving forms, in particular through the contrast created between the vibrating fixity of the white frame and the mobility of the bodies moving past. I was also interested by the superposition of forms in depth. In this sense the shutter covers up bodies that are naturally disappearing one after the other. At the beginning, what interested me about filming this demonstration was the flow of life, the effect of the mass. I had in mind images of crowd scenes in film : the first Lumière films, films by Griffith and Eisenstein. But once I was in position I realized that a tension was being created between the historic event and the discharged - emptied - image produced by the device. » IB

Six SD videos, 4/3, color, no sound, 2013

83_1.jpg
       
83_2.jpg
       
83_4.jpg
       
83_3.jpg