Revers
video
2016-2017




ismail bahri


Une page de magazine est froissée et défroissée, dans un geste répété : l’image disparaît à vue d’œil tandis que l’encre de la page s’imprime sur les mains qui, alternativement, dérobent et révèlent au regard l’image évanescente. Ce transfert dissout les visages et les corps idéalisés de ces images publicitaires, les réduit en poussière, les imprime sur les doigts, tandis que la feuille de papier devient elle-même une peau, un tissu organique (François Piron).


Vidéo projection
Durée de 5 minutes chacune environ
HD. 16/9
Stéréo
2016 et 2017

-

Through the simple, repetitive process of crumpling a page from a magazine, Revers (2016) contemplates notions of disintegration, reproduction, transmutation and, centrally, impermanence. The video repeats the crumpling and subsequent straightening of the pages, highlighting a ceaseless cycle. As each page is slowly crumpled time and again, the imagery fades, and we are left with the imprint on the artist’s hands—the result of repetitive contact and the residual accumulation of heat and information.

Video projection
Duration 5 minutes each
HD. 16/9
Stereo
2016 and 2017

 

Ismail Bahri, Revers, 2017